“La France est un corps humain”

Regards perdus, sur le quai, assis sur un banc, la tête contre le mur. Fatigué. Sur les genoux, la veste. Il se frotte les yeux, le front. A l’arrêt du train, il se redresse et nous interpelle : “Ecoutez-moi, je vous donne mon avis. Y a le riche qui vit, y a le pauvre qui crève. Après si le cœur vous en dit, vous continuerez vos conneries, vous irez casser vos bidons. Mais moi je dis non. Voilà, c’est tout ! Moi, je suis quoi ? Moi, je vais dire tout. Je suis confondu à des étrangers. Pourtant la France je l’ai aimée. La France, c’est un corps humain. Quand t’as des potes, un humain c’est un humain, mais quand t’es un étranger, t’as pas le droit même de regarder. Quand tu regardes, t’es buté. Quelque chose s’est cassé.”

Dessin de Marc-Antoine Beaufils, 2018

2 réflexions sur ““La France est un corps humain””

  1. Poignant… cela ressemble à des paroles de chansons qu’écoute mon jeune fils (des musiques que personnellement j’ai du mal à écouter…) Nos jeunes sont conscients de beaucoup de choses…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.