Sara Balbi di Bernardo, “Chambre 12” (France)

“elle est
de l’autre
côté
du bureau & de la vie
de celleux qui rentrent
le soir
j.e. est frag-menté
cuisses serrées
paumes serrées
dents serrées
sourire de téléréalité
soleil de théâtre
grosses ficelles

elle répète le mot
stable
comme table
comme pierre
comme fer
à repasser
tissu
lisse
sans pli”

19 juin 2022 : D’infimes signes honorent la vie. Gestes et mots emmènent malgré tout.

Sara Balbi di Bernardo, “Chambre 12”, extrait, Point de Chute, n°4, printemps 2022
https://revuepointdechute.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.