Adeline Miermont-Giustinati, Sumballein (France)

“s’élargir comme un estuaire
le désir est estuaire
mettre au
monde
est estuaire
parler est estuaire
l’orgasme est estuaire mourir
est estuaire écrire est estuaire”



20 juin 2022 : écrire comme on avance à tâtons…
dans l’invisible et le silencieux – tendre accalmie – une soudaine floraison.











Adeline Miermont-Giustinati, Sumballein, suivi de le tunnel, Editions Phloème, 2021
https://www.editionsphloeme.fr/de-langue-française/oeuvres/sumballein/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.