Zharah al Ghamdi, Mycelium running (Arabie-Saoudite)

22 août 2021 : Tant de forces travaillent sans effort. Ainsi, à vivre sous l’étendue du ciel, à embrasser son double sur le miroir de la terre, s’accomplit le bel aujourd’hui.

Mycelium running, 2019 présenté au Centre Pompidou en 2021

1 réflexion sur “Zharah al Ghamdi, Mycelium running (Arabie-Saoudite)”

  1. Ces quelques mots sonnent si juste! C’est comme un chant qui vient, très simple, qui provoque la surprise, mais une surprise particulière : celle de l’évidence. Chaque jour nous invite peut-être à cette banale et bouleversante révélation? Merci la poésie, tu révèles, relèves, tu m’éveilles, me réveilles! Merci Madame la Poète!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.